Découvrir > Ses monuments

Ses monuments




L'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste  

         

Eglise reconstruite sur le même emplacement de l'église du XII° siècle qui tombait en ruines, après la Révocation de l'Edit de Nantes entre 1702 et 1715 sur les plans de Jean Giral, architecte des Etats du Languedoc de 1693 à 1701 qui s'était formé sur les chantiers d'Augustin Charles Daviler (Eglise du Vigan).


Eglise remarquable par son clocher octogonal. Son style est caractéristique d'une église de la contre-réforme en pays huguenot.

Les Halles                                            


Les anciennes Halles détruites sous la Révolution Française furent reconstruites en 1845. Elles avaient à l'origine plusieurs fonctions comme l'organisation des foires et marchés et la tenue des assemblées du conseil général de la communauté. Elles sont aujourd'hui un lieu de rencontres, de fêtes et de convivialité. A remarquer : les poutres en bois de châtaignier de la magnifique charpente.

Le Pont Vieux


Situé dans le plus ancien quartier du village, ce pont de type romain à une seule arche enjambe la Dourbie.


Datant du 13ème siècle, il était jusqu'au 18ème le principal pont du village.


Dans le quartier du Pont Vieux existent encore des trous d'hommes, caches datant des guerres de religion.

Le Pont Neuf             

                                                              

La construction d'un nouveau pont fut décidé en 1787. Les travaux interrompus pour des raisons financières, furent repris et terminés en 1824.


Depuis ce pont ,on peut voir sur la rive droite une des cheminées restantes des anciens fours à poteries.


Autrefois il y en avait deux : la première utilisée pour les poteries, la deuxième pour la fabrication des tuiles vertes.

La Chaussée        

                                                                

Depuis le Pont Neuf on voit la « chaussée » ou « pansièra » .


Construite avec son canal ou « béal » , elle fut édifiée en bois au Moyen-Age pour réguler le débit de l'eau pour le bon fonctionnement du moulin du 13ème siècle, aujourd'hui aménagé en Espace de l'eau. 

C'est en 1820 que la chaussée fut construite en pierre.

Quelques rues  pittoresques                            
 

La rue de la Coutellerie  était la rue artisanale du village, et doit son nom à une entreprise de couteaux lors de l'occupation anglaise pendant la Guerre de cent ans!

La ruelle d'Algues :  sentier qui mène à l'ancien château d'Algues des Roquefeuil

La rue des Trois Porches : faisant communiquer les maisons 
La rue du Cacao : autrefois habitée par des négociants en café et chocolat

La Rue de Derrière la muraille : seul vestige des fortifications de Saint-Jean

La rue du Malpas : signifie « mauvais pas », autre porte d'entrée du village autrefois




 
Service proposé par Smica - Powered by MagicSite